Assen - 28 juin


Assen première

Grande nouveauté pour nous : ni Sam ni Jean-Louis ne connaissent le circuit. C'est une première pour le Team.

Arrivés vers les 9 heures du matin mercredi, nous ne serons placés dans un paddock annexe qu'en début d'après-midi. Cela ne commence pas très bien. Contrôle technique programmé à 17 heures selon le règlement. Ils épluchent le side : problème avec le sonomètre, 108 au lieu de 107, nous sommes refoulés; c'est vrai que les motos GP font moins de bruit. Après une modif sur le pot (db killer) nous pourrons passer.


La moitié des concurrents ne sont pas encore arrivés, il y aura donc une autre session de contrôle technique le lendemain. Si nous avions su cela, nous aurions gagné 24 heures. En effet, les deux séances qualif n'ont lieu que le jeudi et de plus, avec un écart de moins d'une heure... Pas de possibilité de rentrer au paddock. On sent nettement que nous sommes une course annexe. Nous serons aussi refoulés du paddock GP malgré en théorie, la possibilité d'y rentrer. Heureusement que du côté spectateurs ils n'aient pas la même vision, le public est là et adore la moto et le side. Pas moins de 70 000 entrées vendues pour les qualifs et 100 000 pour la course ! Ce sera notre seule récompense.

Bref revenons à l'essentiel, première séance qualif. Le choc : nous ne rentrons pas dans le temps imparti c'est-à-dire que nous ne sommes pas qualif. C'était un peu le risque, pas d'essai libre, aucune reconnaissance, et de plus, avec des Hollandais en Wild car qui sont chez eux. Le tracé est très rapide, il manque 1 seconde pour être qualif. Nous repartirons en deuxième séance le couteau entre les dents sans même changer les pneus. Les temps descendent, les nôtres mais aussi ceux des premiers. Nous nous qualifions tout de même mais nous partirons de la dernière ligne. Tout le monde ne sera pas qualif.

Vu la différence de vitesse, l'objectif sera de ne pas se faire prendre 2 tours. Jean-Louis n'est pas du tout optimiste : rentrer dans les points lui semble impossible.

Malgré le temps incertain, nous n'aurons pas de pluie, ce ne sera pas le cas des motos GP.

Départ de la course prévu vendredi à 18 heures. Le public est au rendez-vous et c'est génial. Extinction du feu rouge, Jean Louis et Sam font de nouveau un très beau départ mais seront vite rattrapés. Après une bagarre d'arrière-garde, ils finiront par gratter quelques places pour terminer avec 1 petit point à la 15ème place. Un petit point soit, mais très gros pour eux, les temps n'ont cessé de descendre, en même temps que la confiance et la connaissance du circuit arrivaient.

A peine la course terminée qu'une autre commençait pour Jean-Louis : le Webmaster n'avait pas eu d'autre idée que de se marier avec la s½ur de Jean-Louis, le lendemain et sur la côte atlantique. Ils se marièrent mais avaient déjà beaucoup d'enfants. Félicitations aux jeunes(?) mariés.

Prochaine course Sachsenring pendant aussi un moto GP.